Retour lecture : Power Rangers PINK

Glénat, après nous avoir offert les deux premiers tomes de MMPR, édite les six numéros du comics MMPR PINK en un seul tome relié. Cette démarche renforce le catalogue PR et casse l’attente trop longue entre les tomes 2 et 3 de MMPR.

Le pitch : Kimberly Hart, après ses aventures de Ranger, a reprit sa vie de gymnase et parcourt le monde pour monter sur les premières marches des podiums. Mais lors de sa dernière compétition, elle ne reçoit pas de nouvelles de ses parents qui vivent à St. Moineau en France. Elle s’inquiète et décide de se rendre sur place. Elle découvre vite que quelque-chose se trame dans ce village qui est devenu désert. Elle rencontre Serge, pendant une attaque de monstres tout droit sorti du film « La créature du Lac Noir », et apprend que ce sont les habitants, ainsi que sa propre mère, du village transformé par Goldar et ses sbires. Elle devra pour contrecarrer les plans de Goldar, reprendre sa couleur Rose grâce à l’épée de pouvoir. Elle sera aidé par Trini & Zach avec qui elle devra partager son pouvoir mais aussi par deux nouveaux Rangers pour former une équipe complète, Serge et sa soeur, Britt…

Même si Kimberly a raccroché, elle reste proche d’une super-héroine! Elle entretient ce statut en emportant avec elle son kit: une valisette avec costume et accessoires qui l’apparente à Katniss de la saga Hunger Games! Si elle est rejointe par deux de ses fidèles amis, Trini « Ranger Jaune » & Zach « Ranger Noir », elle reste la chef du groupe même si la soeur de Serge, Britt, devient la première Ranger Rouge! Le comics utilise tout les gimmicks du fan-service mais apporte néanmoins de la profondeur au niveau psychologique des personnages et des lots de nouveautés: uniformes, Ranger Rouge féminin, Trini & Zach qui « conclut », le sauvetage des Power Rangers lors de leurs combat pour la Galaxie, réutilisation d’anciens Zords, etc… Mention spéciale à l’actrice, Amy Jo Johnson, qui nous offre une très belle préface remplie d’émotion sur son personnage culte! Mais finalement, le plus important est la morale de ce spin-off. Un Power Ranger restera un Ranger quelque soit la direction qu’il prend dans sa vie et surtout la définition de ce que sont les Power Rangers : une famille !

-Vania-

Publicités

Publié le 2 novembre 2017, dans Comics Book, et tagué , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :