BEAST MORPHERS: LA PAROLE D’UN FAN

Comme déjà mentionné dans un article précédent, nous avons décidé de vous donner la parole, vous, fans de Power Rangers et Tokusatsu en tout genre. Et aujourd’hui, c’est Dragon Megazord qui va vous parler de son retour sur la série Beast Morphers.

Ça y est, j’ai enfin vu assez de Power Rangers: Beast Morphers pour en parler (je me suis arrêté volontairement à l’épisode 16, pour me garder un peu de suspense et rester objectif, puisqu’il m’arrive d’être déçu par la fin d’une saison et de réviser mon point de vue).

logo beast morpher png

Et je ne vais pas m’en cacher, c’est enfin une saison digne de ma saison préférée de tous les temps, Power Rangers: RPM ! (#fanboynondissimulé)

Tout d’abord, elles tirent toutes deux leurs rangers d’excellentes saisons japonaises, respectivement Tokumei Sentai Go-Busters (TS:G.B.) et Engine Sentai Go-onger (ES:G.O.), alors que les RPM ont quasiment créé une histoire inédite ne gardant que les personnages des ES:G.O., les Beast Morphers (BM) avaient déjà une source scénaristique solide, leur permettant de se concentrer sur une « simple adaptation ».

Là où on frôle l’excellence, si ce n’est le génie, c’est qu’il m’est impossible de ne pas penser que ce seraient les RPM de 2009 qui ont inspiré Go-Busters (univers sombre, virus…) offrant une base solide et déjà éprouvée pour l’univers Beast Morphers, ce qui signifierait qu’une version US ait inspiré une version Jap.

Je ne vous cache pas que, le reste de ce point de vue, sera axés sur la comparaison entre GB et BM, car il n’y a pas là qu’une « simple adaptation » comme je le disais plus haut.

Ce que BM rate face à GB :
– les 2 lieutenants principaux de l’entité maléfique : nous avons 2 personnages extrêmement charismatiques au japon « enter » adepte de locutions FR (prononcées avec un accent que beaucoup lui envieraient) toujours amical envers ses ennemis qu’il combat pour servir son maître sans réelle animosité et toujours curieux de ce que sont les émotions, et « Escape » une déclinaison sombre issue de programme principal de l’entité maléfique Messiah, très hostile, beaucoup plus directe, utilisant deux armes puissantes Gog et Magog, elle nourrit une affection œdipienne pour son créateur, dont l’explication sera donnée plus tard dans la série. A contrario, les 2 avatars de BM sont
très (trop) lisses, parfaitement humains, même si ils représentent le côté sombre des personnages humains dont ils sont issus, je n’ai pas ressenti grand-chose à les voir évoluer.

– la profondeur émotionnelle : c’est assez étrange, mais, habituellement, je ressent dans
l’univers Sentaï comme un mélange d’émotions contradictoires, entre Mélo sans fond et légèreté mal placée, probablement lié aux habitudes des fictions Jap.. mais j’ai dévoré GB sans jamais ressentir cela (comme j’avais dévoré RPM, à plusieurs reprises) tant l’univers était ficelé de noirceur et d’intensité, faisant passer les gags (running pour certains) au second voir dernier plan, les avatars Enter et Escape y étant pour beaucoup… et là, pour BM c’est tout le contraire, le produit devait être trop sombre et profond pour le public ciblé et la production s’est efforcée de le rendre plus digeste pour les petits estomacs Américains (LoL).. Du coup, j’en viendrais presque à regretter d’avoir comme référence les GB, car si on regarde sans cette référence, BM est l’univers le plus réussi depuis
pas mal d’années.

go buster red

– alors que GB nous offre un plaisir régressif sans fin lorsque les Kamen Riders et surtout 3 Space Sheriffs viennent les aider dans leur mission, on nous laisse tout juste espérer (merci internet) la présence de Mighty morphin / Dino Tonerre et Dino Charge (heureusement avec KODA) et peut-être du Dr K (ce qui serait le moment ultime à mes yeux) dans la seconde saison… on peut donc oublier X-Or qui a toujours été pour moi le Métal Héros ultime.

Ce que BM fait avec brio :
– BM ne s’acharne pas trop sur les running Gags des personnages principaux, mais préfère les laisser aux personnages secondaires maladroits (tels Bulk & Skull mais en gentils), là où les GB ont cassé leurs héros à des moments fort peu opportuns, faisant chuter un peu trop la tension.

– Les Buddy roïds de GB n’ont pas étés sacrifiés lors de la « simplification » de l’univers vers BM, même si leur rôle est un peu moins « fort » ils ont gardé une vraie personnalité et participent parfois de façon quasi-autonome aux combats de mecha.

– L’organisation qui a créé les Power Rangers Beast Morphers (Grid Battleforce, oui oui, ils ont réussi à caser le GB) a pignon sur rue et se sert de l’énergie (infinie ?) de la Morphin Grid pour remplacer les énergies fossiles à l’échelle d’une ville, dans l’espoir de développer cette technologie à l’échelle planétaire, ce qui rend la série très Eco-friendly mais ce qui révèle aussi à l’humanité l’origine du pouvoir des PR.

– Tout comme dans RPM, les problèmes arrivent par la faute des humains (Création du virus VENJIX qui veut détruire l’humanité imparfaite / brèche dans la Morphin Grid qui pourrait anéantir les Power Rangers de tous les univers)

all stars rpm

– Les Rangers sont le fruit d’une technologie, même si l’origine de la Morphin Grid reste
inconnue. Ils font référence à l’existence DES rangers rendant l’univers des BM plus ouvert que d’autres. Tout comme RPM utilisait une technologie issue de la Bio-énergie (j’ai toujours pensé que c’était pour nous rappeler sans le succès mondial des bioman, nous n’aurions jamais connu les PR)

En conclusion, malgré les quelques faiblesses lorsqu’on compare GB et BM, cette saison mérite clairement d’entrer dans Mon TOP 5 des PR :
1) RPM (oui, ils sont pour moi au-dessus de tous)
2) Mighty Morphin(plus ou moins Alien, selon mon humeur) / Zeo  ça restera toujours une seule entité pour moi.
3) Beast Morphers (entrée fracassante)
4) SPD
5) Force Animale (ne pas se demander pourquoi…)

Pas loin dans le classement je placerais la saison standard de MégaForce, pour le lien avec Zordon et tous les Rangers légendaires. J’y ai aussi trouvé mon compte dans la très grande diversité des Zords.

 

 – La parole d’un fan: Dragon Megazord –

Publié le 28 septembre 2019, dans Actu, Divers. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :