J’AI LU, POWER RANGERS « THE PSYCHO PATH »

Attention SPOILLERS  inside!!!!

En Octobre dernier sortait aux Etats Unis le Comics Power Rangers « The Psycho Path », un Comics dont l’histoire est principalement centrée sur les Psycho Rangers, Karone, et sa relation avec son frère Andros. Je vais donc vous en faire un petit résumé.

Attention, je vais spoiller sévère, donc si vous voulez vous garder la surprise pour son éventuelle sortie en France ou pour vous le procurer à Noël ou à un autre moment, passez vite votre chemin!!!

Karoneandros

Je ne pense pas être la seule dans ce cas, mais ça faisait vingt longues années que j’espérais voir un jour les Spaces Rangers , plus particulièrement Andros et Karone, dans de nouvelles aventures, et enfin, après vingt ans, nous voilà , me voilà enfin exaucée!!!

Bon, on ne va pas se mentir, je serai difficilement objective, en ce qui concerne Andros et Karone, je ne suis  rarement  jamais objective. Dans l’ensemble, j’ai adoré l’histoire ainsi que le développement, et certains traitements de  situations et personnages m’ont quelque peu surprise et étonnée mais, le tout reste cohérent et fait sens. Quant aux traits de crayons… je suis légèrement moins fan, bien qu’il soit loin d’être mauvais ou désagréable à regarder, j’ai seulement du mal à reconnaître les traits de mes personnages préférés.

Si le titre du comics tend à nous faire penser qu’il s’agit principalement de suivre les Psychos-Rangers, et bien qu’ils soient effectivement au centre de l’intrigue , il s’agit surtout, de mon point de vue, de suivre Karone. Une Karone qui continue de chercher sa place, de qui elle est, de comment se construire un futur tout en composant avec son passé et ce, à travers des Psycho Rangers revenus et reprogrammés par le Psycho Vert, et en plein confit existentiel.

Il est entre autre dans ce tome question de « famille », dans le sens plus ou moins large du terme, mais qui pour moi fait échos plus largement du rapport avec l’autre en général, mais aussi avec soi même. Si en effet , on y découvre vaguement l’origine des psycho (seul l’origine du psycho vert est vraiment détaillée sur le dernier chapitre) on apprend surtout qu’ils ne sont pas sortis de nul part, que c’était de vrais personnes

Karone92autrefois, et que Karone, enfin Astronema, est responsable de ce qu’ils sont devenus (mis à part pour le Psycho vert). Et c’est là la trame de cette histoire, plus que de l’évolution des Psychos, celle de Karone qui a fini par accepter qu’Astronema fera toujours partie d’elle même, et celle d’Astronema qui aura toujours une part de Karone en elle. L’accepter, et le faire accepter. A travers l’histoire des Psychos, c’est donc surtout la continuité de cette quête commencée sur Terraventure quand elle est devenue Ranger, assumer et réparer ses actions passées pour s’accepter et regarder en avant.

Si au début de la lecture on s’interroge souvent sur les intentions de Karone, on comprend au fil des pages son état d’esprit et ses aspirations. Le suspense est là, va t’elle arriver à ses fins, et surtout, comment vont réagir les autres Rangers et  son frère par rapport à ses choix ? Et des réactions, on en a, pas forcement celles auxquelles on s’attend, mais pas si surprenantes non plus.  Bref, j’ai vraiment envie de voir une suite a tout çà, j’espère vraiment que l’on aura droit à une suite car il y a largement matière à faire! Vous l’aurez compris, j’ai aimé cette lecture. On peut toujours dire, « il manque si, j’aurais aimé çà autrement » etc…, mais la trame de l’histoire proposée est loin d’être écrite avec les pieds.

L’ensemble est cohérent et fait vraiment sens avec les personnages et surtout nous replonge vraiment aux plus belles heures de Power Rangers (objectivité? ou çà?) et aussi nous montre toutes les possibilités narratives des aventures de nos héros. Power Rangers a du potentiel, en a toujours eu même si il est rarement utilisé et développé. Avec les comics, et surtout avec ce comic on en a la preuve utilme!

Power Rangers « The Psycho Path » , à consommer de toute urgence sans modération!

 – Melencolya –

 

Un avis sur “J’AI LU, POWER RANGERS « THE PSYCHO PATH »

  1. J’ai enfin lu cette histoire et je crains de ne pas partager l’enthousiasme de Melencolya.
    Je ne suis surement pas très objectif car j’ai écrit (et j’écris toujours) une fanfiction centrée sur Andros alors, forcément, je préfère ma propre version.
    Néanmoins, je pense que le reproche que j’ai à adresser à ce Psycho Path est parfaitement pertinent.
    J’aime beaucoup la partie concernant les psycho rangers. Ce développement est très surprenant (et contraire à la série où il est dit explicitement qu’au moins Psycho Jaune est une machine) mais cela apporte tellement aux personnages et conduit à une problématique si intéressante que ce n’est pas bien grave. J’approuve sans hésiter cette nouvelle version des psycho rangers.
    En revanche, ce que je n’approuve PAS DU TOUT, c’est la nouvelle version d’Andros et Karone.
    Dans la série, Andros et Karone s’aiment de tout leur cœur et se font une confiance aveugle. Là, on met entre eux du conflit forcé, débile et gonflant.
    J’ai aussi lu The Trial of Astronema et il y a le même problème : du conflit forcé entre Andros et Karone.
    Sérieusement, pourquoi les scénaristes de ces comics font ça ?
    Je suis très étonné par la remarque de Melencolya comme quoi cela « fait vraiment sens avec les personnages » car c’est totalement faux. Je n’ai reconnu ni Andros ni Karone dans cette histoire.
    Le plus drôle, c’est qu’il y a un moment où Karone remarque que l’attitude d’Andros ne lui ressemble pas. C’est donc que le scénariste a parfaitement conscience qu’il est complètement « Out of Character » comme on dit et qu’il le fait exprès ce qui est encore pire que si cela résultait d’une mauvaise compréhension du personnage.
    Et Andros n’est pas le seul concerné, même s’il est celui qui en pâtit le plus. Karone ne ressemble pas à Karone non plus.
    Andros et Karone sont mes personnages préférés de Power Rangers et ça me fait mal au cœur de les voir ainsi complètement dénaturés. Ils méritent beaucoup mieux.
    Si vous aimez Andros et Karone et la magnifique relation fraternelle que nous montre la série, fuyez.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :