REVIEW – KIRAMAGER ÉPISODE 01

La 44 eme  série de la franchise produite par Toei Cie Ltd, Toei Agency, Bandai, TV Asahi continue avec l’ épisode 01.

Les cinq images vous sont sponsorisées par Freezer

freezer 5


Kimi bleu

On commence par le petit boule de notre ami, le grand et ténébreux « Shiguru »

Difficile de savoir si c’est bien l’acteur ou la doublure mais croyez bien que nos experts sont sur le coup !

Nous avons vous le savez sur notre spécialiste de l’épée, et j’ai hâte d’en voir un peu plus sur son art du combat !

Kimi la grosse bestiole a défoncé

La voici la voila, la première grosse bestiole dans la grande lignée des « Kaijū » ! 

On a dans l’épisode, une grosse bébête qui envoie gaz et boue et qui fait fuir la population en manque de héros pour les sauver… où êtes vous KIRAMAGER !!!

Kimi la grosse bestiole qu'on arrive pas à défoncé

La loose ultime les amis, car nos quatre héros ne peuvent s’en sortir face à un tel monstre… pfff même pas peur, on canarde avec des Blaster et on a deux KIRAMAGER qui foncent sur lui avec des armes au corps à corps ! (ah ben ouais faut pas les chatouiller non plus).

Kimi 5 couleurs

Face au monstre, Red arrive enfin avec pleins d’idées en tête et propose de transformer les cristaux en machine de combat. Le méga incendie, c’est ce qu’il reste de la bébête que vous avez vue précédemment.

Kimi à la bourre mais Red est bien la

Red est enfin parmi son équipe, nous avons donc dans cet épisode 01 une équipe de cinq héros

– Ryu –

2 commentaires sur « REVIEW – KIRAMAGER ÉPISODE 01 »

Répondre à Den Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :