Review Power Rangers #15 – Unis devant l’Adversité

Avec la destinée de la Terre et le Cristal Zeo qui rentre dans la balance, des alliances inattendues sont formées pour stopper les Empyreals et leur maitre ! Sur Terre, les Zords continuent le combat, avec pour point culminant la fusion tant attendue avec les Omegazords dans une forme jamais vue auparavant ! Cela sera t-il suffisant lorsque tout semble perdu ? Et quand tout les retournements seront dévoilés, qui ressortira victorieux de cette conclusion tumultueuse de la Guerre Eltarienne … et qui va mourir ?

Ce chapitre est tout bonnement le climax de la puissance des rangers et de leurs alliés !

Contrairement à la majorité des chapitres, celui-ci nous procure aussi une équipe dans sa réalisation. En effet, on a Ryan Parrott à l’écriture, puis Francesco Mortarino et Marco Renna au dessin coloré par Raùl Angulo et Sara Antonellini. La raison pour laquelle deux duos d’artistes ont travaillés sur ce chapitre sont les deux combats majeurs de ce chapitre. L’équipe Renna & Antonellini se sont concentrés sur l’affrontement lunaire entre Zordon, Zedd et Zartus.

J’avoue que j’ai eu un peu peur au début de la possible différence de style entre les deux équipes et que cela allait me faire sortir de l’histoire, mais non. Les styles graphiques sont plutôt similaires et de part le changement de scène, cela n’est quasiment pas visible.

En parlant du combat lunaire. L’affrontement dans la Cave des Déceptions a comblé toutes mes attentes : on continue avec le Zordon dans la zone grise entre les deux extrêmes du bien et du mal et un Lord Zedd qui retrouve enfin son intelligence et sa stratégie. De son coté, Zartus n’a pas à en être jaloux puisqu’il se montre tout aussi machiavélique sans morale. Le combat peut sembler un peu court mais les échanges et les rapports de forces sont bien équilibrés et intelligents avec toujours cette pointe d’humour caractéristique à la franchise.

Comme vous l’avez vu dans l’introduction et avec un prélude dans le chapitre précédent, c’est le moment des combinaisons inédites de Zords. Dans ce chapitre, c’est au tour des Omega Rangers. Et ça valait le coup d’attendre. Lors de ce combat nous avons aussi la confirmation que les Emissaires et les Empyreals sont les deux faces d’une même pièce ; quand l’un meurt, l’autre renait. C’est donc le retour de l’Emissaire Bleu comme mentor des Omega Rangers !

Cependant, nous n’avons pas vu d’autre Emissaire émerger alors que deux des trois Empyreals ont été éliminés… étrange.

Les combats en Megazord sont très dynamiques, inventifs dans l’utilisation de leurs pouvoirs et des capacités de chacun, c’est clairement l’avantage des comics : TOUT est possible, et cela pour notre bonheur.

Même l’Empyreal a le droit à une combinaison avec ses défunts compatriotes, et même ici on sent la puissance et le danger qui s’en dégage.

Nous avons aussi un développement intéressant entre Tommy et Matt, depuis le début les deux garçons ne s’apprécient pas. Cela est du premièrement à une relation passée entre Kim et Matt qui rend Tommy jaloux mais aussi à l’imprudence de Matt depuis qu’il a le pouvoir.

On les voit enfin coopérer et même se faire des excuses mutuelles, c’est un grand pas et annonce plein de bonnes choses pour la dynamique entre Matt et l’équipe.

La fin me laisse cependant un peu dubitative, en effet les Horrids font leur grand retour. Pour vous rafraichir la mémoire les Horrids sont les soldats du Roi Horrid, rencontré par les Omega Rangers dans les Chapitres 2 et 3 de Power Rangers.

Les Rangers ont vu leur vaisseau infesté par ces monstres et pratiquement perdu le combat jusqu’à ce que Drakkon trahisse le Roi Horrid en le poignardant dans le dos. Cette mort repoussa les hordes d’Horrid.

Alors que font les Horrid sur Terre ? Cherchent-ils vengeance auprès des Omega Rangers et à s’allier avec l’Empyreal restant ? Vont-ils être des alliés des Rangers ? Drakkon les accompagnent-ils ? Plein de questions auxquelles les prochains chapitres répondront (enfin j’espère).

Crédits : Artistes respectifs et BOOM!Studios.

-Théo-

Review Mighty Morphin #15 – L’Affrontement tant Attendu !

Après que les Rangers, leurs alliés et leurs Zords aient lancé la contre attaque contre les Eltariens, nous nous retrouvons dans ce chapitre au plein cœur de l’action : entre les rangers et les Empyreals et entre Zordon et Lord Zedd !


Etrangement c’est avec ce chapitre que nous reprenons les Flash-backs d’il y a plus de dix mille ans. J’aurais peut-être préféré que ceux-ci reviennent après la fin de l’arc de la Guerre Eltarienne, en effet on saute de l’action dans le passé à l’action dans le présent avec une transition plutôt dure.

Cependant, dans une autre vision, le retour de ces flash-backs est aussi plaisant puisque cela permet de retrouver la dynamique qu’avaient Zordon, Zartus et Lord Zedd dans le passé. En effet juste après le flash-back, où Zordon et Zedd combattent pour la première fois, nous les retrouvons dans ce qui semble être le combat de toute une vie et possiblement le dernier.

J’ai trouvé intéressant le fait que Zordon soit sorti de son habitude à donner des ultimatums, en effet il y a de cela une dizaine de chapitre, Zordon aurait tout bonnement essayé de mettre fin à Zedd, alors qu’ici il essaye d’abord de le raisonner en le mettant devant les faits accomplis. Cependant ce qui m’a dérangé, c’est Zedd. Celui-ci qui est caractérisé comme un Général de Guerre, un Tyran GA-LAC-TIQUE et pourtant, il croit éperdument aux mensonges de Zartus. On peut partir du principe que c’est la rage qui le rend aveugle, mais moi personnellement, je trouve ça dommage.

Coté Terre, rien à dire. Les combats sont « réalistes » -dans le sens où on est dans l’univers de Power Rangers hein. On ressent vraiment la puissance Empyreals et l’impuissance des Rangers face à eux, où ils se retrouvent dos au mur. Ca fait du bien aussi de voir un entre-deux où les Rangers ne sont ni surpuissants, ni totalement au bord du gouffre. Cela donne du crédit aux vilains comme aux Rangers.

Personnellement, j’aime beaucoup les combats en megazords, ça fait parti entière de l’essence de Power Rangers et ce chapitre en est remplis. Ca faisait longtemps. Merci. Mais je comprends ceux qui n’aiment pas et ils seront déçus…

Et pourtant il y a même une nouvelle combinaison qui fait beaucoup parler d’elle.

En effet, les avis sont assez divisés, d’un coté, les personnes qui aiment l’idée de cette fusion exceptionnelle et les autres qui n’aiment pas ça. Pour ces derniers, c’est totalement du Fan-service, uniquement pour les fans sans que cela n’ai d’importance dans la trame, Matt se vantera même de « donner aux fans ce qu’ils veulent ». Ou encore que le design de la fusion n’est pas l’idéale, où l’on ne verrait pas assez le DragonZord dans ce megazord –Il a même été comparé à un sweat à capuche, ça m’a fait beaucoup rire.

J’ai aussi beaucoup aimé le retournement de situation provoqué par Grace, accompagné d’un pointe d’humour, le passé de Grace se revit au travers de cette action -je rappelle qu’elle fu la première Ranger Rouge.

Bulle 3, Grace : « Qui l’eut cru ? Crier, ça aide vraiment »

La volonté des Empyreals, même après que le cristal soit brisé, est intéressante même si honnêtement, on se doute fortement que le prochain chapitre sera leur dernier.

Le personnage de Zartus est de plus en plus intéressant, en effet il porte un gros potentiel pour être le prochain grand méchant des Mighty Morphin, prévoyant ses actions 5 étapes en avance.

Globalement, ce chapitre est très il combine tout ce qui compose Power Rangers : des combats, des Zords, des retournement de situations, et du rêve bien que certains choix ne conviennent pas à tout le monde, comme Grace ou le White Tiger DragonZord.

Et vous, vous en pensez quoi ?

Crédits : BOOM!Studios

-Théo-

REVIEW POWER RANGERS UNIVERSE #1

La nouvelle série qui nous dévoile l’histoire des temps anciens. Le premier (sur six) chapitre de Power Rangers Universe pose les bases d’un passé des plus importants.


Bon, commençons par le point négatif.

Je dis point négatifs, mais c’est un peu exagéré, en effet ce que je trouve qu’il manque c’est de l’explication, si on a uniquement commencé les comics à partir de la séparation en 2 séries, on a aucune idée de qui sont les Morphin Masters ni de leur importance. On se retrouve un peu perdu dans une temporalité que l’on ne connait pas et pour les moins investis cela peut vite les perdre. Mais c’est que le premier chapitre alors espérons que ces explications apparaissent dans les suivants.

Mais pour vous, je me permet de faire un rapide récapitulatif de l’histoire des Morphin Masters dans la série TV et les comics .

Les Morphin Masters -ou maitres de la transformation en bon français- sont des êtres surpuissants et mystérieux de la série. A la TV on les a vu apparaitre pour la première fois dans un épisode de Mighty Morphin Power Rangers (S01E07). Ils étaient chargés de cacher les Œufs de Pouvoir dans l’océan mais Rita a réussi à les retrouver. Ensuite ils sont seulement évoqués comme les écrivains de la bibliothèque de Ninjor, et cela serait donc grâce à eux que Ninjor ai pu forger les Médaillons de Pouvoir.

Les Morphin Masters dans Power Rangers Dino Fury

Puis la prochaine fois qu’on entendra parler d’eux cela sera dans Power Rangers Dino Fury, où ils prennent une part importante puisque les pouvoirs des Rangers sont directement originaire des Morphin Masters. On apprendra aussi que le Prisme Nexus, les Gemmes Dino et les Energemmes sont des créations des Morphin Masters (à voir ici).

Dans les comics, l’histoire est légèrement différente, dans l’arc narratif Beyond The Grid, l’antagoniste principal est un Morphin Master déchu, il nous raconte alors son histoire. Il explique que les Morphin Masters sont des êtres qui étudient la Morphin Grid -Grille de Transformation- et que son rôle était de protéger un univers coupé de la Grille pour garder en sécurité les autres. Mais bien que ses compagnons gardaient la foi, lui réalisa que seule la destruction de cet univers permettrait la sécurité. Il devint fou et tua ses compagnons, les Solar Rangers, avant que le septième ne fuie.

Plus tard, on apprendra que les Emissaires sont envoyés par les Morphin Masters pour guider les Rangers.

Les Emissaires lors de Shattered Grid.

Donc voilà, pour résumer, les Morphin Masters étudient la Grille de Transformation et en sont gardiens.

Pour revenir à Power Rangers Universe, ce chapitre nous introduit intelligemment les personnages principaux et c’est pas forcément facile avec 7 personnages à intégrer dans ce monde.

Ce chapitre met aussi en place les enjeux et des mystères qui seront résolus au cours de cette série.

C’était clairement un chapitre d’introduction, de mise en place, il ne faut donc pas juger la série sur celui-ci mais être heureux de découvrir une nouvelle ère dans l’univers des Power Rangers.

Et puis on a enfin les tenues des Dairangers adaptées, ayant comme leader une femme en rouge, et ça c’est cool !

Couverture Variante Power Rangers Univers #1

Crédits : BOOM!Studios et Hasbro

-Théo-